Comment bien choisir vos rideaux ?

Sommaire

Que vous soyez à la recherche d’une ambiance feutrée et intimiste, ou si à contrario vous souhaitez privilégier la luminosité de votre intérieur, il existe une ribambelle de tentures pour habiller vos fenêtres. 

Voici un petit guide pratique pour bien les choisir. 

1. Les types de rideaux 

Les occultants 

Leur fonction première est, comme leur nom l’indique, d’occulter la lumière extérieure. Attention donc à ne pas les choisir si vous manquez de luminosité. Ils seront aussi très efficaces si vous souhaitez vous protéger des regards de vos voisins en cas de vis-à-vis. 

Ce sont des rideaux que l’on privilégie en général dans les chambres, relativement lourds car confectionnés dans des tissus denses et épais. 

Rideaux occultants dans une chambre de l’Hôtel Le Roch décoré par Sarah Lavoine

Les voilages 

A l’inverse des occultants, les voilages sont des rideaux légers et transparents. Ils laissent filtrer la lumière et la vue sur l’extérieur grâce à des tissages fins et aérés. Les matières qui sont privilégiées pour les voilages sont le coton, et surtout le lin qui apportera une touche élégante et naturelle à votre déco. 

Trendenser ©

Vous trouverez ici la collection de tissus EOLE, faits-main en 100% lin et adaptés à la confection de voilages : https://www.saint-frison-textiles.fr/eole/

Tissu Mauka – Saint-Frison Textiles
100% lin

Les têtes de rideaux 

Les oeillets 

Ce système d’accroche est réalisé grâce à de gros oeillets en métal, qui facilitent la pose du rideau sur la tringle, et qui assure une jolie ondulation du tissu ainsi qu’un tombé harmonieux. C’est la tête de rideau la plus courante, et particulièrement adaptée aux tissus lourds car le poids est bien réparti le long de la tringle. 

Rideau à oeillets
Heytens ©

Les pattes 

Ce sont des passants réalisés la plupart du temps dans le même tissu que le reste du rideau, que l’on glisse sur la tringle. Ce type de tête est davantage recommandé pour les voilages réalisés dans des tissus légers. 

Rideau à pattes
La Redoute Intérieurs

Les nouettes 

Ce sont tout simplement de petits noeuds à réaliser vous-même pour suspendre le rideau sur la tringle. Attention à réaliser des attaches avec un serrage identique pour assurer un joli tomber symétrique. Les nouettes sont adaptées aux rideaux légers en lin par exemple. 

Rideau à nouettes
Heytens ©

Les fronces ou les ruflettes 

Le système de fronces sur la tête du rideau permet de créer les plis selon l’espacement que vous désirez et de donner au tissu une ondulation harmonieuse. C’est une finition plus sophistiquée, qui trouvera sa place dans une chambre ou un salon classique et raffiné. 

Rideau à fronces
Heytens ©

Les plis flamands 

Ces sont des plis doubles ou triples qui sont cousus sur le haut du rideau. Cela peut donne beaucoup d’ampleur, et offre une finition particulièrement raffinée. Ce type de tête mettra en valeur tous les tissus. 

Les plis plats 

Pour cette finition, il n’y a pas d’espace entre les plis réalisés. Ce type de tête offre également une grande ampleur, et on le privilégie pour les voilages. 

Rideau à plis plats
Heytens ©

Vous pourrez trouver un large choix de rideaux déjà confectionnés dans des mesures standard dans le commerce. Le sur-mesure est néanmoins l’assurance d’habiller vos fenêtres exactement comme vous le souhaitez en choisissant la matière, la couleur, la dimension et la finition de vos rideaux. N’hésitez pas à vous adresser à des tapissiers d’ameublement qui sont spécialisés dans ce type d’ouvrage et de bon conseil pour réaliser un devis ! 

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

Plus sur le tissus d'ameublement